Menu Fermer

Pose du Toit

Base du Toit avec des Entraits

construction du toit – part 1

Après avoir construit les murs, à présent, le toit doit être conçu et monté. Afin d’assurer une solidité maximum, j’utilise un bois de construction hyper-résistant puisé dans la partie centrale de l’arbre. Chaque poutre constitue une base, appelée Entraits car placée à l’horizontale. Chacune est fixée et renforcée à chaque poutre du mur et du plancher.

Sur cette armature, des dalles de toiture de 5 m de long doivent être fixées entre les Entraits. Un chariot élévateur doit faciliter ce travail. Cependant, les Entraits étant trop hauts, le chariot élévateur n’atteint pas le dessus de la toiture. Chaque dalle de toiture doit alors être hissée par un système de cordes et poulies mais à la main. Chacune des plaques pèse 100kg et donc demande de l’aide pour être correctement posée au millimètre près. Heureusement, tel un sauveur, Kiano, un réfugié Guinéen, passe par hasard. Tout naturellement, Il me propose son aide. Il s’avère avoir une force d’ours et un coeur en or! Unissant nos forces, nous arrivons à fixer la première moitié des plaques de toiture aux Entraits. Surtout, nous les clouons provisoirement.

Grande Tempête – les planches s’envolent

  • Kiano - the helping angel
    Kiano - the helping angel

Avant d’avoir fixé définitivement chaque plaque aux Entraits, la grande tempête d’hiver « Bennet » s’abat sur Berlin. Ce coup de vent emporte l’une des lourdes dalles de la toiture jusqu’à la rue! Heureusement, personne n’a rencontré cet objet volant de plus de 100 kg et n’a été blessé. Un soulagement dans cette catastrophe!

D’autres plaques sont aussi arrachées de leurs points d’attaches provisoires. Elles sont encore sur les Entraits mais endommagées. Depuis le début de la construction, les Déesses du beau temps sont plus que bienveillantes avec mes travaux. Retour de bâton avec cette satanée tempête Bennet.! Je viens d’essuyer un premier revers. Comment réparer ?.

Réparations : avec l’aide de quelques amis

construction du toit – part 2

Comme dit la chanson des Beatles « with a little help from my friends » – avec l’aide de quelques amis – ce revers peut être réparé. A plusieurs, le travail est toujours énorme mais beaucoup plus faisable. Ce travail demande une organisation d’équipe et un synchronisme entre tous. Toujours guidés par le système de poulies, on se passe les plaques avant de les fixer définitivement aux Entraits. Après la première partie réparée, la seconde partie est montée assez rapidement.

Les dalles de la toiture à présent fixées, des chemins de bitume sont étendus et cloués. Une seconde couche est ensuite chauffée au lance flamme afin de bien adhérer à chaque plaque de la toiture. Avec cette technique, le toit est ainsi protégé des pluies. Le toit est désormais monté. Une étape primordiale de la construction de mon bateau s’achève. Lentement mais sûrement, ma péniche prend forme 🙂

Dans un prochain article, je vais vous raconter l’installation des fenêtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *