Menu Fermer

Construire les murs fenêtres et murs extérieurs

Insérer les fenêtres et monter les murs.


Après la pose des poutres pour soutenir les murs et le toit (expliquée lors des derniers articles) le moment est enfin venu de construire les murs et d’y inclure des fenêtres. D’abord, des fenêtres à triple vitrage sont insérées et provisoirement fixées. En effet, les fenêtres doivent être enlevées avant le lancement du bateau. Ainsi, on évite les fissures possibles causées par la torsion du corps du bateau lors de la mise à l’eau.
Une fois le bateau à flot, les fenêtres seront définitivement fixées à leurs cadres. Chacune sera isolée avec de la mousse isolante. J’utilise aussi du Sika, un imperméabilisant qui empêche toute infiltration d’eau dans les murs..
En plus de ces vitres triples à installer de façon permanente, des petites ouvertures seront percées afin de favoriser la circulation de l’air.

Une forme arrondie

  • rounded edge walls windows 1


Afin de donner un effet de légèreté à la forme un peu trop massive du bateau, la poupe (arrière) et la proue (avant du bateau) sont arrondis. D’abord, une construction en poutrelles solides est configurée. A chaque coin des plaques extérieures arrondies suivent les traverses fixées. Des panneaux de bois flexibles et pliés sont ensuite vissés à ces traverses. La ligne extérieure du bateau gagne en souplesse. L’idée d’une vague posée sur l’eau tranquille de la Spree berlinoise… Voir photos ci-dessus.

Structure des murs extérieurs.

 

Après avoir inséré les fenêtres, il est temps de monter les murs extérieurs. Pour cela, j’utilise des plaques de sérigraphie de 15 mm. Ces feuilles multiplexes doivent être scellées avec de la résine et, surtout, imperméabilisées. Chaque feuille doit nécessairement être fixée aux poutres avec des vis en acier inoxydable. Entre deux feuilles, les coutures sont munies de contrefiches posées de l’intérieur, puis vissées, pour obtenir une surface plane. Les joints entre les panneaux sont en outre scellés de l’extérieur avec de l’époxy en fibre de verre. Cela protège la surface extérieure du bateau de l’eau. Plus tard, afin de donner vie à ces murs, les panneaux extérieurs seront recouverts d’un graffiti de mousse. Des murs végétaux côtoyant l’aquatique…

La construction de la canopée et de la circulation.

  • canopy roof walls windows 1

Un baldaquin de 50 cm est ajouté tout autour des murs extérieurs. D’abord, les murs sont ainsi protégés de la pluie et des intempéries … Surtout, le futur jardin sur le toit augmente en surplomb de 20 m2. Par ailleurs, la partie inférieure de la protection sert de circulation lors des manœuvres délicates du bateau. Un peu comme des pare-battages pour être un rempart anti-chocs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *